Qu’est ce qu’une punaise de lit ?

La punaise de lits (ou Cimex lectularius) figure parmi les plus anciens parasites de l’homme. Ce sont des arthropodes hématophages, c’est-à-dire des insectes qui se nourrissent de sang.

Ses caractéristiques :

  • De la taille d’un pépin de pomme,
  • Brune, de forme ovale et aplatie,
  • Environ 5 à 7 mm de long pour un adulte à jeun

Après s’être nourrie, elle grossit légèrement et prend une teinte rouge sang foncé.
La punaise de lit ne vole pas et n’a pas d’ailes.

Les punaises de lit sont différentes des puces, que ce soit les puces que l’on trouve sur les animaux ou les puces de parquet. Ce ne sont pas les mêmes insectes, et les traitements d’éradication sont différents. N’employez pas les produits spécifiques pour les puces, ils ne seront pas efficaces contre les punaises.

  • Punaises de lit aux différents stades d'évolution

    eco-flair-traitement-punaises

  • Piqûre de punaise de lit en gros plan

    punaise-de-lit-conseils

  • Repérer les punaises de lit

    puces-de-lit

  • Puce de lit, parasite de l'homme

    eco-flair-puces-de-lit

Cycle de vie de la punaises de lit

La punaise de lit a 7 stades de vie : les œufs, les jeunes (5 stades) et les adultes. Tous les stades, à l’exception des œufs, sont hématophages, c’est-à-dire qu’ils ont besoin de sang pour vivre.

eco-flair-stades-developpement-punaises

La punaise en quelques chiffres

  • Espérance de vie d’un adulte : 6 – 24 mois
  • Temps d’un repas : 10 – 20 min
  • Temps entre 2 repas, très variable (jusqu’à 2 ans ) : 3 – 15 jours
  • Nombre total d’oeufs pondus par une femelle adulte : 200 – 500 oeufs
  • Rythme de ponte d’une femelle adulte : 5 – 15 œufs/jour
  • Temps du Cycle de vie ( œuf à œuf ) : 40 – 70 jours
  • Délai de ponte après fécondation : 3 – 10 jours
  • Temps d’éclosion des œufs : 7 – 15 jours
  • Temps entre 2 stades (repas sanguin obligatoire) : 3 – 15 jours

Les sources de contamination

salle de cinéma hotel salle de réunion

A l’échelle mondiale, les punaises ont utilisé les transports : avions, bateaux, cargos, trains, pour contaminer tous les continents en un temps record. Il n’y a aucun pays épargné par ce fléau. Les voyages sont la première source de contamination, cachées dans un bagage, un meuble… les punaises de lit ont envahi notre environnement.

Tous les niveaux de contamination ont été décrits : cas isolé, cas groupé, contamination totale d’un bâtiment, ou flambée épidémique dans une ville (ex. New York en 2009-2010). Les cas sont principalement urbains.

A l’échelle locale, la punaise de lit est aujourd’hui présente dans tous les lieux recevant du public, des transports aux salles de spectacles en passant par les hôpitaux, et tous les types de lieux d’hébergement (hôtels, gîtes, foyers d’accueil, maisons de retraite, cité universitaire…).

Il est donc facile d’en transporter d’un lieu à un autre, via un sac, un vêtement, un meuble… et de contaminer de nouveaux lieux sains jusque-là.

Personne n’est vraiment responsable de ce phénomène…

Comment se propagent les punaises ?

Les punaises vont se développer dans l’environnent où elles ont été déposées et envahir les lieux, elles n’ont à priori aucune raison de se disperser tant que le nombre d’individu n’a pas explosé où tant qu’elles ne sont pas dérangées (par exemple par un traitement). Mais dans ce cas, elles reprennent leurs habitudes de grandes voyageuses et peuvent se propager très vite d’une pièce à l’autre ou d’un appartement à l’autre.
Elles peuvent faire des déplacements actifs (elles vont d’un endroit à un autre) ou passifs (elles sont transportées dans l’objet où elles se cachent: valise, sac, vêtement, meuble…).

Pour les professionnels

Les punaises sont introduites dans l’établissement par les clients via leurs bagages. Les punaises sortent ensuite des valises, s’installent dans le lieu de séjour et se propagent soit par:

  • Déplacement actif : Les punaises se déplacent pour se nourrir via le réseau électrique, la ventilation… ( on a vu des cas où les punaises utilisaient les faux plafonds pour se déplacer).
    Les punaises peuvent aussi se déplacer et infester une nouvelle chambre suite à des traitements mal effectués qui au lieu de tuer les punaises, les dispersent.
  • Déplacement Passif : Les punaises sont déplacées lorsque les clients d’une chambre contaminée sont délogés vers une chambre saine, mais aussi par le service de ménage avec les chariots, les aspirateurs qui circulent d’une chambre à une autre, par les lingeries où le linge sale peut contaminer le linge propre, par le mobilier qui peut être déplacé via des réserves, sans être au préalablement traité.

Pour les particuliers

  • Déplacement actif : les personnes piquées changent de pièce pour dormir, mais les punaises les suivent pour se nourrir. On constate également que l’utilisation de produits non professionnels a tendance à disperser les punaises plus qu’à les tuer et à mettre en place des résistances. C’est à dire que certaines molécules de produits chimiques n’agissent plus sur les punaises et sur les générations suivantes, on parle alors de mutation génétique.
  • Déplacement Passif : le déplacement de mobilier, de linge ou d’effets personnels suffit à infester rapidement tout un logement.