Punaise de lit : les remèdes naturels pour s’en débarrasser

Punaise de lit : les remèdes naturels pour s’en débarrasser

Punaise de lit : les remèdes naturels pour s’en débarrasser 150 150 Eco-Flair

Vous avez détecté des punaises de lit dans votre habitation et vous souhaitez les éliminer durablement ?
Quels sont les traitements possibles et peut-on en venir à bout sans l’aide d’un professionnel ? Existe-t-il un traitement naturel contre les punaises de lit ?
Eco-Flair vous apporte ses conseils sur les traitements contre les punaises de lit.

Les moyens naturels contre les punaises de lit

Punaises de lit, la lutte thermique

Le froid contre les punaises de lit

La congélation est un moyen efficace de décontamination. Il faut une température minimum de – 20° durant au moins trois jours.

  • Un congélateur « coffre » acheté dans le commerce peut vous aider à éliminer les punaises de vos effets et petit mobilier.
  • Un service d’enlèvement de vos effets et mobilier (literie comprise), pour être stockés plusieurs jours en chambre froide. Certaines sociétés proposent ce service efficace de congélation contre les punaises, mais pas disponible dans toutes les régions.
La chaleur pour éliminer les punaises de lit
vapeur contre les punaises de lit

La vapeur peut elle éliminer les punaises de lit

La lutte thermique est également un moyen très efficace pour éradiquer les punaises de lit.

  • Un caisson chauffant, ou tente démontable. Ce « container » permet de stocker vos effets et mobiliers (literie comprise). On élève ensuite la température à l’intérieur pendant quelques heures afin d’obtenir une décontamination radicale. Selon la disposition des lieux, le caisson peut être apporté sur les lieux, ou, au contraire, les effets à décontaminer apportés jusqu’au container. Certaines sociétés proposent ce service.
  • La chauffe de toute une pièce ou d’un volume, parfois appelé lutte endothermique (phénomène physique qui s’accompagne d’une absorption d’énergie) ou endothermie. Il s’agit d’élever la température de toute une pièce ou d’un volume, afin d’éradiquer toute contamination. Cette méthode est très efficace, mais plus coûteuse, et doit être effectuée par des prestataires expérimentés et reconnus.
  • La vapeur. Une centrale vapeur peut-être un bon moyen de lutte. Il s’agit cependant d’une méthode qui demande beaucoup temps, de méthode, et un matériel professionnel de préférence. En effet, il faut une vapeur « sèche » qui garde une température élevée plus longtemps, pénètre mieux dans les supports. La buse est de préférence large, pour un gain en efficacité et en temps. Enfin, il faut une bonne technique, pour ne pas projeter les insectes vivants ou œufs avec le jet de vapeur. Certaines entreprises proposent des traitements vapeur, de manière efficace.
  • Lave-linge/sèche-linge : Moyen très efficace, pourvu d’atteindre et de conserver une température de +60°.

La lutte mécanique

Elle est dans tous les cas une phase essentielle de la lutte intégrée. Aucun traitement ne peut fonctionner sans préparation des lieux infestés, de manière mécanique.

  • L’aspirateur. Aspirer le sol, et toutes les surfaces, spots contaminés (même des murs, la literie…) est indispensable afin de faire le plus gros du travail. Il faut dès la fin de chaque cession d’aspiration, jeter le sac de l’aspirateur une fois emballé dans un sac poubelle fermé. Cela afin d’éviter la propagation des punaises de lit. Puis laver les tubulures (un bas nylon peut être intercaler entre la brosse/le bec de l’aspirateur, et la tubulure d’aspiration, afin de filtrer les punaises et les œufs, et d’éviter de contaminer tout l’aspirateur et de devoir le nettoyer.)
    Dans le cas d’un aspirateur sans sac, laver les bacs et filtres après chaque cession de nettoyage « punaises de lit »
  • La terre de diatomée. Moyen très efficace de lutte, mais elle ne doit pas être respirée. Elle ne peut pas être disposée à proximité immédiate des Hommes ou des animaux.
  • Le dioxyde de silicium. On peut « vulgairement » comparer ce produit à de la terre de diatomée (mais n’a pas le même principe d’action sur les insectes). Souvent trouvé en bombe/spray, il a le mérite de ne pas être volatile et de bien adhérer au support. Il doit être employé sans retenu, et en abondance. Il est très efficace pour peu qu’on « mette la dose ». Il peut donc être appliqué sur les sommiers, gaines techniques…Il doit être enlevé puis rappliqué de nouveau régulièrement pour garder son efficacité. Moyen très efficace.
  • La terre de diatomée ou le dioxyde de silicium liquide. Très efficace, non volatile, doit s’appliquer au pinceau.

Huiles essentielles et punaises de lit

Les huiles essentielles dans la lutte contre les punaises de lit ne doivent pas être retenues comme une méthode de lutte. A ce jour, on constate qu’elles ne sont pas efficaces. Au contraire, elles peuvent avoir un effet « répulsif » néfaste. Les punaises dérangées par l’odeur ou la substance vont se réfugiée plus loin, parfois dans cloisons, sous des planchers, et compliquer considérablement la lutte future.

Les remèdes maison contre les punaises de lit

Il n’existe pas à proprement parler de remède « maison » dans la lutte contre les punaises de lit. Au contraire, une tentative malheureuse d’utiliser un traitement « maison » va presque toujours aggraver la situation.
Cependant, se débarrasser des punaises de lit « par soi-même » est parfois possible, mais requiert plusieurs conditions.

  • Se débarrasser des punaises de lit soit même.

Se débarrasser des punaises de lit par soi-même n’est pas impossible, mais demande beaucoup de rigueur, de travail, d’endurance… et de patience. Elle est aussi une lutte non chimique, car l’usage de produits professionnels est impossible. Les produits chimiques « grand public » sont à proscrire.
Il faut de plus que certaines conditions soient réunies :

  • De la patience

Une lutte contre les punaises de lit est toujours fastidieuse et pénible. Mais ne pas avoir recours à des méthodes professionnelles va allonger le temps pour une éradication effective. Il faut donc se préparer à des résultats « empiriques » et qui vont demander de procéder par retouche. Il faudra aller chercher la contamination jusque dans ses moindres recoins, sans toujours savoir où elle se trouve. Il faudra garder de la rigueur dans la vie au quotidien. Mais les résultats peuvent être au rendez-vous.

  • Les produits de traitements chimiques accessible à tous, et vendu dans le commerce

Ils sont pour la quasi-majorité d’entre eux non adaptés à une lutte efficace contre les punaises. Le résultat d’une application de ces produits sera la mort de quelques individus, mais surtout la fuite de la majorité des punaises, et le développement de résistances aux futurs traitements chimiques. Si votre choix se porte vers un traitement chimique, faites appel à un professionnel expérimenté.

  • Beaucoup de travail

Il faudra aller chercher les contaminations dans les moindres recoins du mobilier (literie, canapés), et de la structure bâtimentaire (cloisons, plinthes, gaines). Cela implique un travail de préparation (déjà long et fastidieux) accrue (démonter chaque latte d’un lit, d’un canapé). En effet une lutte autonome ne présente pas ou peu de moyens de rémanence.

  • Une infestation peu développée, et cantonnée à votre seul logement

En effet une infestation lourde, qui englobe les gaines techniques, les cloisons, les planchers devra être combattu avec le recours à des méthodes professionnelles pour être éradiquée.
De même une infestation répandue à plusieurs logements devra être traitée avec une cohérence globale, ce qui peut rendre complexe une lutte « en autonomie », car il important que chacun agisse de concert.

Il faut tout de même rajouter, qu’il nous est arrivé au cours de toutes ces années, de croiser des personnes ayant réussis des éradications par eux-mêmes, avec des résultats spectaculaires d’efficacité et de rapidité. Mais ils sont l’exception, et nous avons vu bien souvent, des tentatives maladroites se solder par des infestations amplifiées. Encore une fois, n’agissez jamais dans la précipitation.

Punaises de lit, les méthodes inefficaces, voire néfastes

  • L’eau de javel pour tuer les punaises de lit

L’eau de javel va tuer certaines punaises de lit. Elle n’a pas de rémanence et ne va agir que sur le coup. De plus elle va faire fuir les punaises non touchées, leur permettant de revenir plus tard, et d’aller se cacher dans sous les plancher, dans les cloisons, les réseaux. De plus elle est toxique pour l’Homme. A ne pas utiliser !

  • Punaise de lit fer à repasser

Moyen de lutte inadapté contre les puces de lit.

  • Punaises de traitement bicarbonate

Ce moyen de lutte n’a pas prouvé son efficacité. Il est « neutre » dans la lutte.

  • Est-ce que le vinaigre tue les punaises de lit ?

NON. Ou très peu. Il peut par contre déclencher un phénomène de fuite ou de « retranchement » qui va rendre la lutte plus complexe.

  • Vinaigre d’alcool et punaise de lit

Le vinaigre d’alcool n’a pas d’action significative sur les punaises de lit et peut, au contraire, disperser les insectes.

  • Punaises de lit et vinaigre blanc

Le vinaigre blanc ne repousse pas, ou très peu les punaises de lit.

Peut-on trouver des traitements contre les punaises de lit en pharmacie ?

NON. Certaines bombes spray achetées en pharmacie tuent les punaises de lit. Mais l’usage d’un spray dans la lutte contre les punaises de lit n’est jamais recommandé.

  • Répulsifs pour les punaises de lit

Comme nous l’avons vu, un répulsif démontré efficace n’existe pas. Dans un logement, l’usage d’un répulsif ne doit dans tous les cas pas être utilisé, sous peine de voir les punaises de lit fuir dans le voisinage, puis revenir. Elles peuvent aussi se nicher plus profondément dans votre logement, ce qui est toujours un élément aggravant (cloisons, planchers, gaines techniques).

  • Qu’est ce qui attire le plus les punaises de lit ?

La présence d’Humain attire les punaises de lit. Elles sont attirées :

• Par la chaleur dégagée par le corps humain.
• Par le CO2 dégagé par la respiration de l’Homme.
• Par les mouvements de l’Homme.

Le produit le plus efficace contre les punaises de lit

Seule la combinaison de techniques et de méthode sont gage de réussite. Cela s’appelle la lutte intégrée. En revanche, il est vital de pas utilisés de « mauvais » produits pour ne pas aggraver la situation de contamination.

Besoin d'accompagnement dans votre lutte contre les punaises de lit?

Vous avez un doute sur la présence de punaises de lit et souhaitez en avoir le cœur net? La détection canine est la solution idéale.

Back to top